Accueil > Isara > Espace presse

Espace presse

Projets Alimentaires Territoriaux

 

Le point de vue ou l’analyse d’un enseignant-chercheur ou consultant vous intéresse ? Contactez-nous afin que nous identifiions ensemble l’interlocuteur au sein de nos équipes qui répondra à vos attentes.

Conférence « Projets Alimentaires Territoriaux : l’enjeu de la complémentarité des différents circuits d’approvisionnement pour faciliter la relocalisation »

SOMMET DE L’ELEVAGE – 8 octobre 2021

 

A l’occasion du Sommet de l’Élevage, la Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes, la Chambre Régionale d’Agriculture AuRA et l’ISARA organisent une conférence sur les enjeux de l’approvisionnement en produits de proximité dans le cadre des projets alimentaires territoriaux. 

Cette conférence s’inscrit dans un travail partenarial conduit depuis 2 ans entre la Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes, la Chambre Régionale d’Agriculture AuRA, Cap Rural et l’ISARA. Il vise à faciliter la relocalisation de l’alimentation, notamment dans le cadre des Projets Alimentaires Territoriaux.

Ce projet a réuni en 2020 et en 2021 un groupe d’une soixantaine de personnes, acteurs des filières alimentaires (de la production à la distribution) et des porteurs de projets alimentaires territoriaux (P.A.T. en émergence).

Les travaux ont porté sur la recherche de complémentarités entre les circuits d’approvisionnement sans intermédiaire (directement issus des exploitations agricoles) avec des circuits d’approvisionnement issus de filières captant de plus gros volumes de productions sur un périmètre local.

Ces réunions (sous forme d’ateliers) ont été complétées par un travail de recherche partenarial, codirigé par l’Isara et l’Ecole des Sciences de Gestion de l’Université du Québec à Montréal. Ils ont permis de faire émerger des problématiques essentielles ainsi que des pistes d’actions concrètes pour favoriser un réel processus de reterritorialisation de l’alimentation.

La conférence sera l’occasion de présenter les conclusions des concertations (ateliers et résultats de recherches) et de poursuivre la mobilisation de tous les acteurs des systèmes alimentaires régionaux. Il s’agira également de continuer la réflexion et d’entendre les propositions des invités « expert » et « opérateur » représentatifs de la diversité des filières et enjeux des territoires.

Les quatre partenaires s’engagent par cette démarche, à travailler pour une plus grande réussite des dynamiques de territorialisation de l’alimentation en lien avec l’ensemble des acteurs des filières inscrits sur les territoires.

Les travaux réalisés démontrent la nécessité de travailler à une complémentarité renforcée des divers circuits d’approvisionnements de proximité dans le cadre des Projets Alimentaires Territoriaux.

Télécharger le communiqué de presse

L'Agroécologie, un challenge pour l’Europe

 

Le projet Agroecology for Europe (AE4EU)

Créer un réseau européen sur l’agroécologie pour accélérer la transition vers des systèmes agricoles et alimentaires durables

AE4EU

L’Europe est maintenant à un tournant concernant l’avenir de son agriculture.  L’agroécologie, en intégrant la pratique, la recherche, l’innovation et l’éducation, est un concept clé à même de permettre la transformation de notre système agricole et alimentaire. Elle permettra d’assurer une alimentation saine s’appuyant sur un milieu rural en plein essor pour faire face aux urgences tant climatique que naturelle.

Je pense que le projet AE4EU peut avoir un impact déterminant pour soutenir et accompagner cette transition agroécologique.”

Dr Alexander Wezel, Directeur de recherche à l’ISARA, Lyon, France

* 12 partenaires européens unissent leurs forces dans un objectif commun d’action et de coordination pour mettre en place un réseau européen de laboratoires agroécologiques vivants, d’infrastructures de recherche et d’espaces d’apprentissages et d’échanges pour les agriculteurs, chercheurs ainsi que la société civile.

Démarré en janvier 2021 et pour trois ans, le projet AE4EU a pour objectif principal de permettre une transition réussie vers l’agroécologie grâce au développement, sur le long terme, d’actions communes et ambitieuses  au niveau européen dans les domaines de la recherche, de l’innovation, de la formation et de l’éducation

S’appuyant sur un réseau européen de partenaires et impliquant des acteurs d’horizons divers, le projet analysera l’agroécologie à la fois en tant que science, ensemble de pratiques agricoles et mouvement social.

 

* Les 12 partenaires Européens du projet:

 

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n ° 101000478

Communiqué de presse Agroecology for Europe (AE4EU)

L’élevage pour l’agroécologie et une alimentation durable

 

Vient de paraître :

« L’élevage pour l’agroécologie et une alimentation durable » aux éditions France Agricole

A l’heure où le grand public réclame un référendum d’initiative partagée sur les animaux, un collectif de scientifiques français : 23 chercheurs, enseignants, ingénieurs et vétérinaires appartenant à différents établissements (Bordeaux Sciences Agro, Isara, VetAgroSup, AgroSup Dijon, INRAE, CREDOC, Institut Pasteur, Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Académie Vétérinaire de France…), ont apporté leur expertise sur les derniers résultats de recherche concernant :

  • la nutrition (et plus particulièrement le rôle des produits animaux notamment la viande dans la nutrition humaine),
  • la qualité et la sécurité sanitaire des aliments,
  • le bien-être animal (de l’élevage jusqu’à l’abattage),
  • l’impact de l’élevage sur la planète,
  • l’évolution de l’élevage avec l’agroécologie,
  • l’impact environnemental et nutritionnel des substituts des produits animaux (comme par exemple les steaks végétaux ou encore la viande in vitro)…

Sans pour autant vouloir défendre l’ensemble des pratiques d’élevage pour lesquelles ils proposent des pistes de progrès et des axes d’améliorations en matière de politiques publiques, les auteurs de cet ouvrage défendent une certaine vision de l’élevage et les services économiques, sociaux, culturels et environnementaux qu’il rend.

ISARA, ECAM LaSalle, GRDF et l’AFG créent une chaire d’enseignement

« Transition énergétique au service des Entreprises, des Filières et des Territoires »

Le 29 Octobre, dans le cadre de l’évènement Biogaz Vallée, qui réunit chaque année les acteurs de la filière méthanisation, ECAM LaSalle, l’ISARA, GRDF et l’Association Française du Gaz Auvergne Rhône-Alpes, ont signé un accord de partenariat pour créer une chaire d’enseignement.

Ce partenariat, conclu pour une durée de 2 ans, vise le développement de cursus de formation transverses et innovants, alliant sciences du vivant et ingénierie, orientées sur la transition écologique et énergétique des territoires et des entreprises. Les gaz verts y trouveront une place de choix, tant ils sont au carrefour des enjeux de transition de l’agriculture, de l’alimentation, ou encore des déchets.

Une ambition forte pour les futurs diplômés : les former à être acteurs du changement.

Pour répondre aux défis environnementaux et sociaux, l’innovation doit être au centre du processus de formation, tant dans l’offre que dans les modes pédagogiques. Il est nécessaire de transformer les organisations et de trouver les solutions pour construire un nouvel avenir plus durable.

 

La transition écologique et énergétique est au coeur des enjeux de préservation des ressources et de lutte contre le changement climatique

L’Isara, engagé depuis plus de 50 ans auprès des acteurs du monde agricole et alimentaire, a pour mission de proposer des
compétences d’ingénierie territoriale et de management de projets adossées à un socle scientifique et technique solide. Cette chaire  d’enseignement proposera une offre de formation ouverte à des étudiants, mais aussi à des professionnels en quête de compétences techniques et opérationnelles.

Télécharger le communiqué de presse