Accueil > Entreprises > Solutions pour entreprises > Entrepreneuriat, nos solutions

Entrepreneuriat, nos solutions

Pourquoi l’entrepreneuriat à l’Isara ?

Depuis plus de 15 années, nous croyons fermement à l’Isara que tout ingénieur doit avoir un bagage solide pour porter des projets complexes, dans un environnement incertain, au sein de l’entreprise. Autrement dit, nous pensons que tout étudiant doit être formé à l’innovation et à l’entrepreneuriat au cours de son cursus.

Ces deux concepts sont à appréhender avec une vision très large.

L’innovation, maintes fois théorisée, systématiquement recherchée, est le fruit d’un processus d’innovation structurée, basée sur des écosystèmes ouverts (notion d’open-innovation). Elle est dorénavant à entendre, particulièrement dans nos filières, comme étant une réponse à un besoin non satisfait ou mal satisfait.

L’entrepreneuriat, strictement parlant, consiste à développer un projet en créant une structure juridique spécifique. À l’Isara, lorsque nous parlons d’entrepreneuriat, nous parlons de développer un projet Foodtech (innovant, de la fourche à la fourchette), fédérateur, multipartite et à fort impact business. Ce type de projet peut être aussi bien mené en interne d’une structure (on parlera alors d’intrapreneuriat) qu’en externe (entrepreneuriat).

Si toutes les écoles d’ingénieur parlent aujourd’hui volontiers d’entrepreneuriat et d’innovation, peu l’expérimentent dans la réalité. À l’Isara, non seulement nous l’expérimentons, mais nous collons aux réalités du terrain, permettant de mettre à jour en temps réel nos méthodes pédagogiques autour de ces thématiques : les processus pour développer une startup aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’il y a 10 ans, et les cycles ont largement tendance à se raccourcir, d’où ce besoin de coller sans cesse au terrain.

Ce constat nous a conduits à développer plusieurs dispositifs permettant à différents publics d’expérimenter l’entrepreneuriat, à travers un fil rouge : n’importe qui, pour peu qu’il soit motivé et compétence, doit pouvoir entreprendre s’il le souhaite.


Parcours Entrepreneuriat

A la fin des deux dernières années du cursus, les élèves-ingénieurs de l’Isara ont la possibilité de suivre un parcours de spécialisation dédié à l’innovation et à l’entrepreneuriat. Au cours de ce parcours de formation spécifique, les élèves ont l’opportunité de développer une innovation alimentaire dans le but de participer à Ecotrophélia, concours européen qui vise à encourager la création, l’innovation et le développement de produits alimentaires nouveaux éco-innovants par des équipes d’étudiants de formations supérieures scientifiques.

FOODSHAKER

Foodshaker est l’incubateur de startups de l’Isara. Ouvert à tout porteur de projet, il accompagne des projets de startups innovantes Foodtech, depuis l’idée jusqu’au lancement commercial à grande échelle.

Foodshakerr met à disposition des ressources internes et externes permettant d’accompagner les projets à travers 4 programmes d’incubation, en fonction des besoins des porteurs de projet. La dimension humaine de l’accompagnement est incarnée par la nomination d’un ou deux référents (technique et/ou business) sur le projet, garantissant une porte d’entrée efficace vers l’ensemble du réseau Isara.

Depuis 2008, Foodshakera accompagné 47 projets de création d’entreprises, se concrétisant en la création de 35 entreprises. Ces entreprises représentaient en 2018, 12.5M€ de chiffre d’affaires pour 195 ETPs créés et actifs.

ECOSYSTEME FOODTECH LYON AURA

L’Isara coordonne l’écosystème Foodtech Lyon AURA en réunissant 31 partenaires, acteurs de la filière alimentation (entreprises, pôles, clusters, coordinateurs de filières…) et de l’entrepreneuriat (incubateurs, accélérateurs, investisseurs…) en région Auvergne Rhône Alpes. Le but de cet écosystème est de détecter, faire émerger et faire croître des startups Foodtech, quel que soit son stade de développement.

Fort de plus de 250 porteurs de projet et startups sur le territoire, la Foodtech Lyon AURA organise régulièrement des événements rassemblant entre 30 et 60 startups. Ils permettent de fédérer l’écosystème et de faire des liens entre les startups et des structures pouvant leur apporter des compétences.

 

Nos autres solutions pour les entreprises