Accueil > Offres d'emploi > DOCTORANT.E – APPROCHE AGRONOMIQUE ET ECOPHYSIOLOGIE

DOCTORANT.E – APPROCHE AGRONOMIQUE ET ECOPHYSIOLOGIE

Publié le 21/04/2022

Offe Emploi Doctorant

Dans le cadre du projet d’architecture et modalités de la céréale pérenne Kernza™ (Thinopyrum intermedium) l’Isara recrute :

DOCTORANT.E – ANGLAIS COURANT

CLERMONT FERRAND

Approche agronomique et écophysiologie pour une combinaison de performances : grain, fourrage et services écosystémiques

Offre publiée le 21/04/2022

 

Début : Juin-Septembre 2022

Description du sujet de Thèse

Architecture et modalités d’implantation de la céréale pérenne Kernza™ (Thinopyrum intermedium)

Approche agronomique et écophysiologie pour une combinaison de performances : grain, fourrage et services écosystémiques.

Ce projet de thèse s’inscrit dans le cadre du projet européen NAPERDIV (Biodiversa) et du projet  CERPET (Programme national de développement de Développement Agricole et Rural) impliquant un réseau de partenaires scientifiques et professionnels.

Ce projet, co-encadré par l’ISARA et INRAe (Clermont – Ferrand), vise à caractériser les densités et les modalités de semis au champ les mieux adaptées afin que le Kernza optimise son potentiel de production, notamment en termes de rendement en grains, sur trois saisons successives. Il vise également à mieux comprendre la dynamique de développement de la plante sur plusieurs années, afin d’identifier les pratiques les plus favorables à l’optimisation et à la stabilité du rendement en grain. Ce projet repose sur le suivi d’une expérimentation analytique localisée sur le site INRAe de Crouel, enrichie par un réseau de parcelles, mis en place avec 25 agriculteurs volontaires à travers la France, testant la culture en conditions réelles de production (biologique et conventionnelle, céréaliers et systèmes d’élevage mixtes).

Le/la Doctorant/e profitera d’un environ scientifique stimulant, assuré par les différents partenaires  impliqués sur le sujet des céréales pérennes en Europe et Amérique du Nord, sur lequel il/elle pourra s’appuyer. Il s’appuiera également sur les apports d’autres programmes de recherche déjà en cours à l’ISARA pour explorer les conditions technico-économiques de mise en œuvre du Kernza dans les exploitations céréalières et mixte/élevage en France.

Le/La doctorant/e combinera des approches agronomiques et écophysiologiques visant à optimiser les pratiques de gestion du Kernza.  L’étude fine de la dynamique de tallage au cours de 3 années doit permettre d’apporter des connaissances originales concernant la production de biomasse et de grain.

Les résultats attendus du projet sont :

  • L’analyse détaillée des processus de tallage et de leur lien avec l’optimisation et la stabilité du rendement en grains dans le temps par un suivi détaillé de l’expérimentation analytique.
  • L’articulation entre une production de connaissances analytiques et la mise en application de stratégies d’implantation du Kernza définies en fonction des objectifs de production (grains et/ou fourrages).
  • La production de connaissances scientifiques originales et le développement d’un référenciel technique.

 

Contexte de travail

La thèse sera réalisée sur la station de recherche INRAe de Crouël (Clermont-Ferrand). Ce travail co-encadré par l’ISARA et INRAe nécessitera des déplacements sur plusieurs sites expérimentaux.

 

Connaissances et compétences requises

  • Bac +5 validé ou en cours de validation dans le domaine de l’agronomie ou de l’écophysiologie végétale
  • Connaissances requises en agronomie (en particulier les systèmes en grandes culture). Des connaissances en écophysiologie végétale seraient un plus
  • Compétences en statistiques et réalisation d’analyses statistiques multivariées (logiciel R)
  • Très bonne connaissance des langues françaises et anglaises (parlé et écrit)
  • Capacité à travailler de manière autonome
  • Motivations à participer activement à la vie d’une équipe de recherche

 

Ressources de recherche et salaire

  • Un comité de thèse avec des encadrants et des experts externes
  • Collaboration avec de nombreuses équipes internationales
  • Tous les frais liés au travail scientifique et à l’organisation du projet pendant la thèse de doctorat seront couverts par le projet de recherche.
  • Salaire brut d’environ 1 884 euros par mois.
  • La durée du contrat est de trois ans.

 

Affiliation de l’école doctorale

Le doctorant sera rattaché à l’école doctorale ABIES d’AgroParisTech.

 

Lieu de travail

L’essai analytique sera situé sur le site de l’INRAe de Crouel, à proximité de Clermont-Ferrand. Le doctorant sera donc principalement localisé au sein de l’unité GDEC (5 chemin de Beaulieu 63000 Clermont-Ferrand).

Une co-localisation avec l’ISARA (Unité de Recherche Agroécologie et Environnement.

23 rue Jean Baldassini 69364 LYON CEDEX 07), en fonction des phases d’avancé du projet, est également possible.

 

Directeur de Thèse : Christophe David, HDR en Agronomie, ISARA

 

Co-encadrement

  • Camille Bathellier, Docteur en Biologie végétale de l’ISARA
  • Thierry Langin, Directeur de Recherche CNRS, UMR GDEC INRAe
  • Olivier Duchêne, Docteur en Agronomie de l’ISARA

 

Financement

  • Projet Européen NAPERDIV,  financé par la Commission européenne dans le cadre de l’appel à projets Biodiversa ( https://naperdiv.uni-hohenheim.de/en/startpage)
  • Projet CASDAR CERPET financé par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

 

Sélection du candidat.e

  • Lettre de motivation en Français ou en Anglais expliquant votre motivation et vos attentes
  • CV en Français ou en Anglais
  • La liste des publications (si vous en avez déjà)

Candidature à envoyer à recrutement@isara.fr